News

26.06.2020

L’Institut historique allemand publie sa collection „Pariser Historische Studien“ pour la première fois sous forme hybride avec deux nouveaux volumes chez heiUP

Avec les deux ouvrages de Miriam Régerat-Kobitzsch, sur Marie de Médicis dans l’historiographie européenne du XIXe siècle, et de Christian Wenzel, sur les débats de sécurité pendant les guerres de Religion françaises, l’Institut historique allemand (IHA) publie sa collection „Pariser Historische Studien“ pour la première fois sous forme hybride chez heiUP. Le volume 115, „Cette reine qui fait une si piètre figure“ de Régerat-Kobitzsch, examine la réception mouvementée, au XIXe siècle, de Marie de Médicis, dont l‘image de reine incapable et obsédée par le pouvoir a survécu au temps. La monographie de Wenzel, „Ruine d’estat”, volume 116 de la collection renommée, retrace le large débat sur la sécurité et son influence décisive sur les conflits entre 1557 et 1589, et montre la complexité des concepts de sécurité de l’époque moderne. Avec la publication des Pariser Historische Studien chez heiUP, l’IHA poursuit son objectif de rendre immédiatement et gratuitement accessibles d’excellents travaux dans ses domaines de recherche, d’accroître la visibilité de la collection et de promouvoir de jeunes chercheuses et chercheurs.

Archive